English English French French Swahili Swahili

Kinshasa :La marche de Lamuka étouffée par les éléments de la police nationale congolaise.

Les éléments de la police nationale congolaise dispersent les manifestants de la marche de Lamuka de ce mercredi 15 septembre à Kinshasa. Commencée dans le district de la Tshangu, cette marche a été stoppée depuis le quartier 3 de la commune de Masina. Ici, Martin Fayulu et ses partisans sont bloqués par la police.

Ces éléments de la police déployés massivement usent des coûts de bombes lacrymogènes pour disperser les manifestants. Des journalistes sont bousculés, empêchés de filmer l’activité. Néanmoins, la voiture au bord de laquelle se trouve Martin Fayulu est sécurisée par les éléments de l’ordre.

A son passage, Martin Fayulu salue tous les passants qui l’applaudissent tout au long de son parcours.

La plateforme politique Lamuka a appelé à une manifestation politique ce mercredi 15 septembre pour réclamer la dépolitisation de la centrale électorale.

Robert TSONGO.