English English French French Swahili Swahili

Kinshasa : Félix Tshisekedi contre la drogue populaire”Bombé”

Le Président de la République appelle les congolais et les kinois en particulier à se lever contre la drogue populaire Bombé. Il a fait cet appel ce vendredi 20 août au cours du conseil des ministres tenu par vidéoconférence. 

C’est depuis bientôt deux semaines que cette drogue est en vogue dans la ville de Kinshasa. Cette nouvelle drogue est  fabriquée à base des résidus des tuyaux d’échappement des véhicules. Ces consommateurs sont recensés parmi les jeunes désœuvrés de la ville. Ils annihilent ce mélange au moyen de leur nez. Cette substance toxique ne les laisse pas sans conséquences : dormir débout, pleurer ou rire sont parmi ses effets. D’ailleurs des vidéos des jeunes ivres de ce produit circulent sur des réseaux sociaux.  Dans certaines communes de la ville, ces jeunes sont visibles. Certains s’en sortent avec des blessures par manque d’équilibre.

Les ministères de la jeunesse et de la santé ainsi que les Ongs sensibilisent déjà contre cette drogue populaire. Face à cette situation, le Président de la République appelle à la responsabilité collective de toute la Nation congolaise. Il a fait savoir que le Gouvernement ne peut tolérer de voir la jeunesse, levier des forces vives, se détruire inexorablement par des substances toxiques de ce genre.

L’appel du chef de l’État fait suite aux multiples réactions des ONG, des membres de la société civile, des mouvements citoyens et personnalités politiques contre ce nouveau phénomène. Une étude est en cours au niveau du ministère de la santé pour déterminer les conséquences sanitaires de cette drogue dans l’organisme humain.

Robert TSONGO depuis Kinshasa.