English English French French Swahili Swahili

J.O 2021: Démotivée la Judokate Congolaise Marie Branser attribue son élimination à la FENACOJU

Très motivée au départ pour défendre  les couleurs de la Rd-Congo aux jeux Olympiques Japon 2021, la Judokate Marie Branser en sort déçue par la légèreté de la fédération nationale Congolaise de Judo FENACOJU dans la prise en charge des athlètes .

Elle affirme que sa fédération n’a rien fait jusqu’à présent pour assurer sa préparation et ses prestations aux J.O 2021. Au cours d’une interview accordée  à nos confrères de la RFI,l’athlète congolaise monte au créneau en ces termes : «Je n’ai pas touché un Euro jusqu’à maintenant, j’ai donné tout mon argent. C’est ma famille et mes amis qui m’ont soutenu et le sponsor. Il faut que les choses changent sinon je ne peux pas continuer »Reagit-elle a chaud après son élimination.

«Il faut changer les gens, changer la politique, changer les habitudes. Est-ce normal qu’une double championne d’Afrique à toutes les compétitions soit négligée ? », questionne Branser.

Et de poursuivre : « Le président de la fédération arrive à séparer la facture que moi et mon coach avons payé. Il y a eu des choses. J’ai donné tout mon argent […] C’est ma famille et mes amis qui m’ont soutenu. Il y a des sponsors. Mais il faut du travail à la fédération et au Comité Olympique Congolais. Parce que sinon, je ne peux plus continuer. Je n’ai plus d’argent. Je vais travailler comment avec ma famille ? ».

La R.D.C qui n’a aligné que sept athlètes à ces J.O 2021 arrive à peine à assurer la prise en charge des compatriotes qui n’ont glané aucune médaille par démotivation.

Thierry Kayandi