Groupe de presse La République

Groupe de presse la République

English English French French Swahili Swahili

Goma: une dizaine des journalistes en formation sur la gestion contre les rumeurs et infodemie sur le vaccin contre la covid-19.

 L’Ong Internews a  réuni du 03 au 05 mai une dizaine des personnes  dont des journalistes . C’est dans le cadre de son projet  Rooted in trust( enraciné  dans  la confiance). Ce projet  vise à renforcer  les capacités  des acteurs  de la riposte contre la COVID 19 à travers  les informations  nécessaires  sur le vaccin.

 Pourquoi  les journalistes  comme agents  de la riposte ? 

Sur cette question,  Pascal Chihalirwa, Directeur  dudit projet  au sein de l’ internews précise qu’il était  nécessaire  que les professionnels  de la plume aient  des informations  fiables  et vraies  pour donner des réponses  et éclaircissements  sur le vaccin   contre  COVID 19  et bannir  les rumeurs  ainsi que  les infodemies au tour de ce sujet. 

Pour le docteur  Stephen Anse Bateyi ,médecin coordonnateur du programme  élargi de vaccination contre le COVID 19 au Nord-Kivu, le besoin  de livrer de la bonne information  a été  ressenti. Faisant  parti des formateurs , cinq points  étaient  au rendez-vous  parmi eux, celui de la situation  de coronavirus  en province  et celui de la vaccination  ont été  les plus développés selon le besoin de ses  interlocuteurs.  Il a aussi affirmé  que la vaccination  évolue  bien mais qu’il valait  la peine de mettre fin  aux infodemies et désinformations sur ce sujet. Selon lui, cela  constitue  un frein  pour une catégorie  de population. 

Laurent Bujiriri, Data analyste au sein de l’ internews s’est attelé sur la question  des rumeurs qui constituent  une barrière  contre la vaccination . Plusieurs  questions  ont trouvé des réponses grâce à  son exposé. 

Un lot des recommandations a été  aussi fait par les journalistes.  Parmi lesquelles, organiser une formation  spéciale  pour les patrons des différents  médias  de la ville de Goma. Objectif, les sensibiliser  sur la prise en charge  des journalistes.  

 Marasi Bénédicte Zoé