English English French French Swahili Swahili

Goma : Retour des déplacés avant l’annonce du Gouverneur de province (Nord-Kivu)

Depuis la matinée de ce vendredi 28 Mai, des familles retournent et regagnent la ville suite aux conditions déclarées inhumaines dans les quelles elles ont passé la soirée. Ceci 24 heures après leurs déplacement, les fugitifs d’une possible éruption du Nyiragongo se sont vus être obligés de rentrer aux domiciles habituelles en ville.


En déplacement dans l’agglomération de Sake en territoire de Masisi, les déplacés déclarent qu’ils étaient arrivés dans les mauvaises conditions et n’ont pas de lieux de réfuge sur place.

“Nous regagnons la ville car notre sécurité n’est pas assurée à Sake. Nous pensons nuit à l’extérieur à même le sol et dans les enceintes des écoles non sécurisées. L’idéal c’est rentrer dans la ville car partout il y’a le danger”, explique un retourné.

Moins le problème de la sécurité, la situation humanitaire est déplorable à Sake. “Pas d’eau potable, absence des installations sanitaires, la vie est chaotique”, fait savoir un autre déplacé rencontré au pont Kihira à Sake. Il regrette par la suite “Nous ne savons pas pourquoi avons quitté Goma !”

Notons que les habitants de Goma se sont déplacés depuis hier matin en guise de l’obéissance à l’ordre du Gouverneur demandant l’évacuation des lieux qui présentent les hauts risques d’une possible éruption volcanique.

JC Mulemangabo