Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Goma : Plus de 400 candidats au concours d’admission à l’école militaire (Nord-Kivu)

Lancement ce Samedi 13 Février 2021 du concours national d’admission à l’école militaire en République démocratique du Congo (Fardc). Dans la ville de Goma (Nord-Kivu), ils sont plus de 400 candidats pour cette session.

C’est le maire de Goma qui a donné le go de ce concours. Muissa Kense Timothée se dit être surpris de voir au tant de jeunes se vouer pour servir le pays sous le drapeau.

“C’est un jour historique, une frange de la jeunesse qui a toujours porté notre pays en coeur est évaluée pour servir sous le drapeau dans les forces de défense. Cet exercice que nous assistons aujourd’hui, rencontre le rêve du Président de la République, déclaré dans son discours lors de son investiture”, fait savoir le maire de ville.

Il rappelle à cette même occasion aux candidats les tâches qui les attendent dans l’avenir.

“Nous tenons à vous rappeler les tâches qui vous attendent à l’issu de la formation que vous allez effectuer après ce concours . Il s’agit garantir la cohésion nationale, la protection de l’intégrité du territoire national, assurer la sécurité de la population et de ses biens ainsi que entretenir les dialogues et relations civilo-militaire, gage de la réussite de toutes les opérateurs”, a-t-il martelé.

Présente à la cérémonie d’ouverture, la ministre provinciale de l’éducation note une réussite dans la matérialisation de cette volonté du Chef l’État vu le contexte socio-sécuritaire et sanitaire que traverse la province du Nord-Kivu.

“Dans le Nord-kivu le concours se déroule à Goma et à Béni bien que c’était une chose difficile avec le contexte actuel du Coronavirus, le concours a finalement eu lieu. Nous invitons les autres jeunes à suivre l’exemple de leurs semblables. Aux jeunes filles et dames, nous disons que l’armée n’est pas un travail d’hommes . Chères dames, vous pouvez faire mieux c’est ainsi que nous vous invitons à intégrer massivement l’armée car le nombre de candidates est moins considérable. Nous sommes fiers de cette jeunesse qui porte à cœur le bien être de notre pays”, a appelé Madame Prisca Kamala Luanda.

Marasi Bénédicte Zoé