English English French French Swahili Swahili

Goma : «Nous déposons les candidatures pour montrer à la MP que nous n’avons pas peur des élections »,Muhindo Nzangi

Hon Muhindo Nzangi

 

 


  
Huit membres de la plateforme Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi ont déposé leurs candidatures à la deputation provinciale pour la circonscription de la ville de Goma ce vendredi 06 juillet 2018 au bureau de réception et traitement des candidatures (BRTC).

 

Avec Muhindo NZANGI comme tête de liste qui revient conquérir un siège à l’Assemblée provinciale du nord-kivu,le mouvement social, plate forme katumbiste lance un signal aux compétiteurs électoraux de toute tendance politique qu’il est prêt à se lancer dans la bataille. Toute fois Muhindo NZANGI et toute l’opposition restent sur leur garde et menacent de torpiller le processus électorale si Joseph Kabila tente de briguer un troisième mandat.

 

En tout, ces candidats posent 4 conditions à la CENI pour des  élections inclusives et transparentes basées sur la confiance.

 

«Si à la date du 08 Août, Joseph Kabila dépose sa candidature, en ce moment-là, le processus s’arrête. Même si nous avons déjà postulé, puisque la constitution le lui interdit, nous allons arrêter le processus. Les élections ne peuvent plus être reportées. Pour nous c’est le 23 décembre ou rien, plus de reports sous n’importe quel prétexte. La troisième condition, c’est la machine à voter. Puisque le calendrier électoral de la CENI ne prévoit pas la machine à voter et parce que cela n’est pas prévu dans la loi électorale, nous mouvement Ensemble et le mouvement social en particulier, nous disons que nous n’irons pas aux élections avec la machine à voter.nous allons mettre en place une brigade anti fraude qui sera devant chaque bureau pour empêcher l’entrée des machines à voter et en dernier lieu c’est la décrispation du climat politique. On ne va pas aller aux élections apaisées lorsque certains d’entre nous sont encore en exil et d’autres en prison”, a dit d’un ton déterminé, l’élu de Goma Muhindo Nzangi.

A la même occasion, la Ceni antenne du Nord-Kivu a lancé un appel à tous les candidats à emboîter les pas du mouvement social,puisqu’aucune prorogation n’est envisageable après dimanche 09 juillet.

 

Nous n’avons plus le temps. Nous invitons tous les candidats des partis politiques ainsi que des indépendants à faire diligence et venir déposer leurs dossiers auprès de nos BRTC. Que les gens sachent qu’il n’y aura pas de prolongation parce que le délai des élections est contraignant”, explique Hubert Kasiwa, secrétaire exécutif de la CENI au Nord-Kivu.

Signalons que les bureaux de réception et traitement des candidatures (BRTC) ont été ouverts le 24 juin pour les législatives provinciales et seront fermées selon le calendrier le dimanche 08 Août 2018.

 

Valéry Mukosasenge