Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable
ISESOD-GOMA
- Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT) - Gestion de Projet de Développement (GPD) - Communication et Résolution des Conflits (CRC) - Gestion des Micro-Entreprises (GME) - Gestion de l’Environnement (GE)

Goma : «Les tueries c’est l’échec des autorités urbaines», Billy Kambale

Billy Kambale,president national de la jeunesse de l’UNC

Le président national de la jeunesse de l’UNCde vital Kamerhe, membre de CASH et notable de la ville de Goma sort de son silence pour condamner les tueries qui sévissent dans l’ouest de la ville ces deniers temps

Dans une interview exclusive ce mercredi 06 mars 2019 avec votre media,ce cadre de camp pour le changement  estime que c’est depuis plus de 20 ans que la population de Goma vit dans une situation d’insécurité et de peur généralisée à cause des groupes de brigandages, des différentes rebellions et incursions des pays voisins.

«Aujourd’hui on ne peut plus simplifier la situation en prétextant qu’il y a une guerre. Je m’inscris en faux contre  cette hypothèse mais plutôt je soutien la thèse de l’échec de l’autorité urbaine qui est occupée à autre chose qu’à administrer la ville», parle un ton ferme Billy Kambale

A lui de poursuivre que les informations en sa possession font état d’une confiscation des jeeps de la police par un groupe d’hommes bien identifiés. De fois les équipes d’intervention louent des motos pour intervenir c’est inacceptable. Il y a les agents de renseignements qui s’occupent plus à tracasser les paisibles commerçants au lieu de faire remonter les vraies informations sur cette industrie du crime qui s’est installée dans la ville.

Un groupe d’hommes sévit dans la ville comme exécutant des sales besognes pour le comptes des soit disant hommes forts;  “l’affaire des règlement des comptes”. Affirme-il

Ainsi ce candidat à la députation nationale aux élections du 30 décembre dernier pour la ville de Goma recommande ce qui suit ,

  1. Il faut en urgence remplacer les autorités urbaines à tous les niveaux pour mettre ceux qui sont compétents et qui se préoccupent de la sécurisation de la population,
  2. Restituer les véhicules de la police et redéployer les forces de sécurité dans les quartiers Ndosho, vers Buhene, Majengo, et encadrer toute la périphérie sans oublier Munigi dans le territoire de Nyiragongo.
  3. Faire participer la population en dénonçant toute personne suspecte.
  4. Renforcer la police de proximité qui doit opérer 24h sur 24.
  5. Réactiver la feuille de route pour contrôler le déplacement de la population. Si un visiteur arrive dans un quartier le chef d’avenue et du quartier doit en être informer. Si quelqu’un est nouveau sur une avenue sans feuille de route il doit être interpellé pour qu’il soit identifié.

Rappelons que ce cas d’insécurité vient de coûté la vie à plus de 20 personnes en l’espace d’un mois sans savoir exactement qui sont les vrais auteurs.

valery Mukosasenge

English English French French Swahili Swahili