Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Goma : Le CCPSC adresse une série des plaidoyers au gouvernement pour la résolution des problèmes prioritaires ( Nord-Kivu)

Remise ce 4 septembre à l’autorité provinciale, des notes de plaidoyers pour la résolution des problèmes prioritaires en province du Nord-Kivu. Conçu par le cadre de concertation provinciale de la société civile (CCPSC), le contenu s’articule sur les aspects sécuritaire, sanitaire et infrastructure routière.

Réunis pendant deux jours, du 26 au 27 Août 2020, les cadres et sympathisants de la société civile en province viennent de déposer leurs notes de plaidoyers à l’autorité provinciale afin d’améliorer les conditions de vie de la population.

John Banyene, président de la coordination provinciale de la société civile justifie cette démarche par les anti valeurs dont la province fait face depuis plus de deux décennies. Ces problèmes caractérisés par des guerres et conflits récurrents ont posé le lit à la circulation des armes lourdes, légères et petits calibres qui sèment la mort et la désolationau sein de la population.

Le cadre de concertation provincial fustige le faible engagement politique du gouvernement provincial traduit par l’absence du plan d’aménagement des routes de desserte agricole. La mauvaise gestion de fonds récoltés au titre de la taxe de péage route n’a pas été écartée. Ce qui cause le délabrement des routes de desserte agricole, conduisant au non accès aux milieux ruraux, à la production agricole.

Du côté de la gestion rationnelle de pandémie à Coronavirus au Nord-Kivu, cette structure félicite les efforts engagés par les Gouvernants et les partenaires. C’est notamment la mise en place du fonds de solidarité nationale contre la Covid-19 et l’existence de la coordination provinciale de lutte contre la COVID-19 au Nord-Kivu.

Cependant, les participants à ces assises ont déploré la faible communication autour de l’affection et l’utilisation de fonds alloués dans la lutte contre le Coronavirus ainsi que le faible engagement communautaire. Ce qui serait à la base de la persistance et la montée des cas au Nord-Kivu.

Les recommandations du cadre de concertation provincial de la société civile du Nord-Kivu au gouvernement

Le cadre de concertation provincial de la société civile du Nord-Kivu recommande au président Félix Tshisekedi d’organiser le forum de réévaluation de toutes les opérations militaires déjà menées et en cours, en Province du Nord-Kivu. Le chef de l’Etat est également appelé à organiser dans l’urgence, les mutations régulières des militaires et policiers ayant passé plus d’une année en province du Nord-Kivu, vers les provinces de l’Ouest du pays.

Cette structure citoyenne recommande Gouverneur Carly Nzanzu d’informer la population sur l’affectation des fonds reçus des partenaires et du Gouvernement central dans le cadre de la lutte contre la pandémie à Coronavirus. La vulgarisation du plan provincial de contingence et de la lutte contre la pandémie à Coronavirus est envisagée. Cette organisation souhaite être appuyée techniquement et financièrement dans la sensibilisation contre la Covid-19.

Convaincu que le développement de la province ne peut être envisagé sans les voies d’accès aux centres de production agricole, le Cadre de Concertation de la Société Civile du Nord-Kivu recommande au Gouverneur de province ce qui suit :

La convocation d’un Forum provincial sur l’élaboration du plan quinquennal d’aménagement, de réhabilitation et de la maintenance des routes de desserte agricole et d’en allouer une ligne budgétaire conséquente. Responsabiliser et doter aux chefferies, Secteurs, Groupements et Villages les matériels d’aménagement, de la réhabilitation et d’entretien des routes de desserte agricole.

Cette matinée de présentation officielle des notes de plaidoyer pour la résolution des problèmes prioritaires a connu la présence des représentants du gouverneur de province, du commendant de la 34ème région militaire et des membres de l’assemblée provinciale.

Signalons que le Cadre de Concertation National de la Société Civile a été mis en place en 2014. Cela après avoir constaté non seulement la multiplicité des sociétés civiles mais aussi des voies discordantes au sein de la société civile. Ce cadre a vu le jour cette même année en Province du Nord-Kivu. Après la tenue à Kinshasa en Décembre 2019 du deuxième Forum National de la Société Civile, l’Union Européenne et le Consortium D3C ont pris l’engagement d’accompagner les Cadres de Concertation Provinciaux de la Société Civile de 26 Provinces de la RDC.

C’est dans cette optique que le Cadre de Concertation Provincial du Nord-Kivu vient de débuter ses activités publiques dont cette série des plaidoyers.

David Mahamba