English English French French Swahili Swahili

Goma: La “véranda Mutsanga” répertorie plus de 670 civils massacrés pendant l’état de siège et de nombreuses violations des droits de l’homme

Cette structure citoyenne note plus de 670 civils massacrés en seulement 3 trois mois  et de nombreuses violations des droits de l’homme au Nord Kivu et en Ituri dans une déclaration dont le groupe de la république.net  possède copie.

Cette structure citoyenne  recommande au gouvernement congolais de protéger  et   sécuriser sa population  et au même moment doter aux FARDC des moyens conséquents afin de neutraliser complètement l’ennemi qui menace tout l’Est du pays.

Par solidarité à ces populations meurtries, elle appelle la population à observer deux journées villes mortes les  23 et 24 septembre prochain. C’est à la suite de la persistance des massacres des civils dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu que   le mouvement citoyen de la Véranda Mutsanga section de Goma  fait cet appel dans une déclaration dont le groupe de la république.net  a reçu  copie.

Selon elle, par  cette action populaire,  la population de la Ville de Goma va exprimer sa solidarité à faveur des  familles victimes des massacres perpetuelles de Beni et Ituri demeurant sous le piège du prédateur.” Étant donné que c’est une partie du Congo qui brule, nous sommes obligés de compatir avec les familles de nos frères et soeurs qui continuent à se faire massacrer ” ajoute cette même déclaration.

Trésor wayitsomaya