Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Goma : Pourquoi Katoyi,Majengo,Ndosho,Kibwe sont l’épicentre des violences lors des manifestations !(Ally Kabengera)

Ce cadre de la Majorité Présidentielle au Nord-Kivu a passé en revue ce jeudi 02 novembre la récente journée ville morte décrétée par le Collectif des Associations de la Société civile et la LUCHA qui s’était soldé par morts d’hommes.

Tout en condamnant et déploré les morts des civiles et dans les rangs de la police, maître Ally Kabengera désapprouve la démarche des organisateurs.” Nous convenons avec les habitants de Goma que les problèmes sociaux devant lesquels notre population fait face sont énormes mais, cela ne trouvera pas la solution en s’attaquant à l’état congolais.

Ainsi nous invitons les autorités provinciales à une certaine évaluation de toutes les échauffourées qui ont secouée la ville.

Pourquoi à chaque fois qu’il y a des troubles ceci sont de grandes ampleurs dans le rectangle, Katoyi, Majengo, Ndosho et Kibwe ?

Je pense qu’il y a lieu de s’inquiéter et s’interroger et trouvé des réponses à cette problématique.”A fait savoir ce membre du regroupement politique de Joseph Kabila en province.

Ainsi il estime que la non organisation des élections en 2017 ne justifie pas se jeter dans les rues pour se faire tuer.

Pour rappel, le lundi 30 novembre 3, personnes avaient trouvées la mort,18 blessés et 28 interpellés, selon le bilan de la police.

Valéry Mukosasenge