English English French French Swahili Swahili

Goma: Des fournitures scolaires imposées par des écoles, un véritable calvaire pour les commerçants.

Dans plusieurs marchés de la capitale touristique de la République démocratique du Congo rien ne présage les couleurs ordinaires de la rentrée scolaire. Ce lundi 4 octobre, comme les années antérieures, un manque d’engouement est perceptible

Les vendeurs de fournitures scolaires ne savent pas à quel saint se vouer. Ces derniers attribuent cet état des chose à l’obligation de certains responsables d’écoles contraignant les parents d’élèves à se procurer des fournitures scolaires dans leurs écoles respectives.

Une situation qui met également en mal la perception des parents qui sont en même temps vendeurs d’ objets classiques . Un commerçant qui a requis l’anonymat précise que cela serait dû au doute caractérisant les parents pour cette rentrée scolaire estimée hypothétique.

«Depuis juillet, nous étalons des cahiers, des cartables, des uniformes et tout autre article qu’on peut utiliser à l’école mais on ne voit que quelques parents au marché pour s’en approprier contrairement aux années passées, un autre problème les écoles commencent à vendre et les cahiers, et les uniformes , et les stylos vraiment nous ne savons plus à quel saint se vouer. Les écoles ont récupéré notre clientèle, que les autorités nous viennent en aide»,a-t-il fait savoir.

Huguette Mpipo