English English French French Swahili Swahili

ESU:«La mécanisation de plus de 300 docteurs à thèse qui seront payés dès le mois prochain», Le ministre Nzangi

Manifestement jusqu’au-boutiste dans l’application de la réforme de l’Enseignement supérieur congolais, S.E Muhindo Nzangi Butondo a annoncé sur les antennes de la télévision nationale avoir obtenu du gouvernement de la république: “la mécanisation de plus de 300 docteurs à thèse qui seront payés dès le mois prochain”.

Invité de la grande édition de 20heures du dimanche 03 octobre de la RTNC, le patron de l’enseignement supérieur congolais a sans langue de bois insisté sur la mise en œuvre effective des décisions issues des états généraux notamment celle relative à la fermeture des facultés de médecine non viables : ” Désormais seules 16 universités vont organiser la faculté de médecine”, a t-il dit.

Avant de préciser qu’après enquête de viabilité menée par le ministère et par l’ordre des médecins,”nous avons retrouvé des facultés de médecine sans laboratoire, sans professeurs. Une telle institution ne peut pas organiser cette formation. On doit remettre de l’ordre dans le domaine de la médecine“.

Revenant sur sa dernière décision portant sur la cessation des fonctionnement des extensions du CEPROMAD, le ministre volontariste renseigne que les résultats de viabilité ont démontrés “qu’Il y a plus de 96 extensions de cet établissement à travers la république et certaines sont dirigées par des assistants. Ce qui n’est pas permis par la loi “.

Comme un serment, S.E Muhindo Nzangi a bouclé son intervention en rappelant son engagement pris devant les participants des états généraux, “je leur avait dit que sur les 329 recommandations formulées, celles relevant de ma compétence seront appliquées “.

Rédaction