English English French French Swahili Swahili

Dégradation de la situation humanitaire en RDC, le CICR promet redoubler d’efforts.

Au centre de presse de Goma(UNPC)

 

C’est à la fin de sa visite en République Démocratique du Congo(RDC) que le président du Comité International de la Croix Rouge s’est confié ce vendredi 18 mai 2018 à la presse à Goma , chef lieu de la province du Nord-Kivu.

Peter Maurer s’est penché plus sur la situation sécuritaire qui sévit dans le pays.Son séjour l’a permis de constater que la situation s’empire davantage sur terrain avec un changement de contexte observé.

 

«Notre travail en Republique Démocratique du Congo reflète aussi le fait que qu’il s’observe des changements des conflits qui doivent être suivis par des innovations dans le domaine d’intervention » ,a-il dit .

 

Le patron du CICR qui a respectivement visité la ville province de Kinshasa, Kananga,Manono,Kalemie et Goma a personnellement constaté que des régions qui n’étaient pas concernées par des conflits sont aussi victimes, allusion faite au Kasaï.

C’est pourquoi Peter Maurer promet la révision des opérations par son organisation. A l’en croire, le CICR va élargir ses programmes pour intervenir dans les zones nouvellement affectées par des conflits.

Vue la multiplicité des groupes armés, le CICR va aussi élargir ses interventions en ne se limitant pas seulement à l’assistance, mais aussi s’assurer que le droit humanitaire est respecté par les parties en conflit.

Notons qu’en République démocratique du Congo, le CICR promeut le respect du droit international humanitaire et aide les personnes touchées par le conflit et la violence à subvenir à leurs besoins. Améliore aussi l’approvisionnement en eau et l’assainissement, réunit les membres de familles séparées et renforce les soins de santé pour les blessés, malades et victimes de violences sexuelles.

 

 Valéry Mukosasenge