Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

CPJ/Nord-Kivu : Muhombo Grâce Peninah demande aux jeunes de soutenir sa candidature au présidium

Dans un message de remerciement au lendemain des élections du conseil urbain de la jeunesse en ville de Goma tenues ce 4 Novembre 2020, où elle était candidate, mademoiselle MUHOMBO GRACE PENINAH, ayant concouru à ces élections a estimé bon d’exprimer sa reconnaissance au premier lendemain des scrutins sanctionnés avec mention première perdante à la Présidence.

Ses remerciements s’adressent surtout à tous les jeunes des associations de Goma, à tous les membres des conseils communaux qui l’ont témoigné un soutien indéfectible jusqu’au bout.

Elle adresse ses remerciements également au nouveau comité urbain chapeauté par KIHIMBA KATOTO Trésor qu’elle souhaite plein succès pour ce mandat.

« A chacun d’eux nous adressons la devise de Pierre de Coubertin, le fondateur des jeux olympiques qui dit que l’essentiel c’est de participer. En même-temps, que toutes les personnes qui se sont senties engager par le flux de notre lutte, trouvent aussi en ces mots une expression de force et de gratitude » lit-on dans son message.

Cependant, elle reste convaincue de la force et du réalisme de sa lutte. Elle est sure qu’elle aurait remporté le vote d’hier au Conseil Urbain de la jeunesse de Goma si les antivaleurs ne prenaient pas place avec les irrégularités légères orchestrées par certains membres de la commission électorale et quelques camps animés par certains politiciens qui exploitent la jeunesse.

« Par le fait-même, notre conviction de servir la jeunesse s’est agrandie et notre ambition s’est réouverte avec plus de zèle. L’occasion faisant le laron, à la demande de ma base, nous annonçons à tous ceux qui partagent le combat pour revaloriser la Jeunesse de se ranger à nouveau derrière notre candidature pour se présenter au présidium du du Conseil Provincial de la jeunesse » ajoute-t-elle.

En effet, elle continue d’exprimer sa compassion avec la jeunesse des territoires de Rutshuru et de Beni où l’insécurité et les massacres battent le record. Muhombo Grâce Peninah appelle les jeunes de la ville de Goma de se mobiliser davantage pour contourner cette insécurité qui tend à s’installer dans la capitale des institutions provinciales.

David MAHAMBA