English English French French Swahili Swahili

Covid-19 : Reprise des cours en Rdc, effective dans 19 provinces non touchées et progressive dans 7 autres (Ministre Epst)

Willy Bakonga, ministre national de la EPST

La poursuite de l’année scolaire ne va concerner que 19 provinces non touchées par le Covid-19. Affirmation ce Jeudi 14 Mai 2020, du ministère national de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel. Willy Bakonga a présidé dans l’après-midi à Kinshasa avec les inspecteurs délégués des élèves et d’autres partenaires du ministère pour étudier une possibilité rentrée scolaire à cette période de la crise sanitaire.

“ Nous avons lancé ce jeudi une réflexion à l’intention des acteurs-clés et partenaires PTF du Ministère de l’EPST sur la réouverture des écoles.  Unanimement, nous avons opté pour une reprise progressive des cours des classes terminales dans les zones touchées par la Covid-19 ”, a-t-il fait savoir sur son compte Twitter.

Tweet du ministre

Il précise aussi que le gouvernement se prépare à une reprise normale des cours dans les 19 provinces non encore touchées par la pandémie. Cependant, dans les 7 provinces touchées, cette reprise sera progressive. 

“ Dans les 19 provinces non touchées, les cours reprendront normalement mais dans le strict respect des mesures d’hygiène et gestes barrières. Le gouvernement s’y prépare ” annonce-t-il sur son compte Twitter. 

Tweet du ministre

Depuis Mars 2020, le gouvernement congolais avait décidé de prendre un certain nombre de mesures drastiques visant à limiter la propagation du Coronavirus, déclaré depuis le 10 Mars en République démocratique du Congo. Parmi ces mesures figurent, la fermeture des écoles, universités, églises et autres lieux publics.

Cette décision était intervenue pendant que le pays ne comptait que 14 cas confirmés, aujourd’hui la barre est élevée à plus de 1 000 cas, les observateurs indépendants se demandent s’il sera possible d’appliquer les gestes barrières et d’autres mesures d’hygiènes au sein des établissements scolaires qui connaissent aujourd’hui une explosion de nombre d’élèves et écoliers dans une salle de classe suite à la gratuite de l’enseignement de base surtout avec la distanciation sociale. Il sied de signaler qu’aucune date n’a été communiquée pour la reprise des cours.

Asaph LITIMIRE