Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

COVID-19 : Nord Kivu, le député Prince Kihangi plaide pour le désengorgement des prisons afin d’assurer l’hygiène

Le député provinciale du Nord-Kivu Prince Kihangi

Le député provincial Prince Kihangi, élu de la circonscription électorale de Walikale sollicite des mesures alternatives pour désengorger les prisons. Ceci pour éviter que la promiscuité et la surpopulation carcérale ne soient les vecteurs de la maladie.

Dans une lettre adressée ce 31 mars au gouverneur de la province du Nord-Kivu, dont une copie est parvenue à larepublique.net, l’élu de Walikale préconise : ‘’ Le désengorgement des prisons sur toute l’étendue de la province en libérant des personnes détenues pour des faits bénins. Le traitement urgent des dossiers qui trainent devant les cours et tribunaux. L’approvisionnement en médicaments essentiels et eau potable des structures sanitaires desservant les prisons ‘’. Les autorités judiciaires feraient mieux pendant ce temps, de limiter l’encombrement des maisons carcérales afin de faire face à la propagation du Covid-19.

Prince Kihangi dénonce la mauvaise condition carcérale dont font face les détenus en province. Les prisonniers confinés à des espaces réduits sont exposés à la pandémie, pratique qui foule au pied l’observance stricte des mesures sanitaires. « Une prison dont la capacité d’accueil est de 150 personnes, en héberge plus de 2500. Dans quelles conditions sont confinées 20 personnes dans un espace de 2,5 mètres dans nos maisons carcérales » dénonce Prince Kihangi.

Consterné par ce traitement inhumain, le député plaide pour des mesures urgentes qui devraient être prises par l’autorité provinciale afin de protéger en ce moment de crise sanitaire, ces compatriotes exposés. Cette situation était déjà décriée par plusieurs organisations qui militent pour le respect des droits humains.

Signalons que le Nord-Kivu, quatrième province touchée par le Coronavirus en RDC enregistre deux cas depuis le 30 mars 2020 sur un total de 123 cas dans tout le pays selon le bulletin quotidien du mercredi 1er Avril, de l’Institut National des Recherches Biomédicales(INRB).

David MAHAMBA