English English French French Swahili Swahili

Covid-19 : L’Hon Lumbulumbu accuse l’Ong Mercycorps d’avoir dilapidé plus de 64 Millions Usd destinés à la construction des bornes fontaines à Goma (Nord-Kivu)

Honorable Jean-Paul Lumbulumbu en point de presse à Goma.
©Mars2020, Valéry Mukos

L’honorable Jean-Paul Lumbulumbu compte mettre à la place publique avant la fin de cette semaine toutes les preuves sur la malversation financière de l’ONG Mercycorps dans le financement de 90 bornes fontaines dans la ville de Goma qui devaient aider sensiblement dans la lutte contre le coronavirus qui passe par le lavage des mains.

Dans un entretien avec quelques médias de la ville de Goma, le vice président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, soucieux du bien-être de sa base pendant cette période s’est dit sidérer de constater que pendant cette période où la ville a plus que jamais besoin d’eau, qu’une ONG de renommée internationale dilapide plus de 64 millions de dollars américains de 2015 à 2020 sans construire aucune borne fontaine.

« Avant la fin de cette semaine, je compte mettre à la portée de la presse toutes les preuves impliquant cette organisation dans des manœuvres qui frisent le blanchiment d’argent, c’est anormale que les responsables de Mercycorps me rassure après mes démarches que d’ici avril les premières bornes fontaines seront construites mais quand ils échangent avec le gouverneur ils promettent la réalisation au mois d’octobre. C’est aujourd’hui ou jamais que ma base à besoin de l’eau pour combattre cette pandémie qui ravage le monde », précise Jean Paul Lumbulumbu d’un ton ferme.

Notons que plusieurs quartiers du Nord de la ville de Goma nécessitent l’eau car dépourvus de cette denrée rare surtout pendant cette période ou le lavage des mains chaque heure est nécessaire pour se protéger et protéger son entourage du COVID-19.

Rapelons que le premier cas de Corona virus vient d’être signaler par le gouverneur ce mardi 31 mars 2020 en ville de Goma (Nord-Kivu).

Valéry Mukosasenge