English English French French Swahili Swahili

COVID- 19 : Goma, la suppression des taxes sur les produits agricoles baisse les prix sur les marchés

Etalage des vivres photo tiers

La suppression des taxes sur les produits agricoles par le gouverneur a permis la baisse des prix sur les marchés. A cela, il faut ajouter la décision des migrations rwandaise et congolaise d’autoriser les traversées des produits du cru des petits commerçants transfrontaliers.

Le 30 mars 2020, le Gouverneur de  la province du Nord Kivu a décidé de supprimer toutes les taxes sur les produits agricoles jusque nouvel ordre. Cette décision est consécutive à la surchauffe des prix des denrées de première nécessité constatés sur les marchés de la ville depuis le 22 mars lorsque les frontières entre le Rwanda étaient fermées. Dans le quartier commercial de “Birere“, une mesurette (Murongo) d’haricot baisse de 3000 à 1500 ou 2000fc ; un verre du riz de 500fc à 350fc et une mesurette d’huile de 400 à 250fc.

Toutefois dans d’autres marchés de la ville de Goma, certains commerçants rechignent encore à rabattre les prix. A Mabanga Sud,  une mesurette “murongo “coûte encore entre 2300 et 2800fc. Les commerçants de ce quartier déclarent avoir acheter leurs stockS a un prix élevé.

Le commerce continue entre le Rwanda et la RDC


Depuis le 22 mars 2020, le Rwanda a fermé ses frontières à cause de la pandémie de Coronavirus et obligation est faite aux petits commerçants tranfrontaliers congolais d’effectuer des achats groupés des produits.

Les petits commerçants tranfrontaliers sont invités à la stratégie de l’achat par groupage de marchandises comme les haricots, sorghos ou maïs  pour faciliter leurs transactions à la frontière. Cette approche vise à réduire les coûts de dédouanement de marchandises et le  temps de franchissement. Cette stratégie limite aussi la circulation des personnes et ainsi limiter contre la propagation du coronavrius. Seul un représentant de l’association des petits commerçants avec le chauffeur font les mouvements et attendent les produits au marché pour dispatch.

Il y a un seul point d’achat au Rwanda et un seul point de dépôt en RDC à Goma pour continuer le commerce transfrontalier. Les services de migration et douanes Rwandaises et congolaises ont tenu des réunions et se sont d’accord sur les principes de continuité du commerce pendant cette période spéciale. Les produits agricoles entrent en grande quantité et les prix baissent.

Zoe  Patayo