English English French French Swahili Swahili

Beni : Un militaire FARDC tire sur ses deux enfants et se suicide après le forfait.


Un militaire des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), infirmier de son état oeuvrant au pavillon militaire de Beni a tué par balles ses deux enfants-jumeaux,dans la nuit du mardi au mercredi 03 septembre 2018,au quartier Kanzulinzuli,commune Bungulu,dans la ville de Beni, au Nord-Kivu.

Après le forfait, l’adjudant Kande André de l’unité 3033,s’est tiré dessus et s’en est suivie la mort.

Notons qu’après les enquêtes diligentées, les trois corps sans vie ont été levés du lieu de drame sur ordre des autorités compétentes pour inhumation.

Il sied de signaler que la vraie raison de ce forfait n’est pas jusque-là élucidée. Cependant, d’autres  sources entrecoupées font savoir que ce militaire accusait ses enfants d’avoir volé son flash disque de 32 gigas bytes.

Cette situation s’observe à Beni vingt-quatre heures après la découverte macabre de quatre corps sans vie à Mukoko,localité située entre Oicha et Eringeti,dans le territoire de Beni.

Les quatre corps sans souffle de vie appartenaient aux civils kidnappés vendredi 28 septembre 2018,lors de l’incursion des présumés rebelles ougandais de l’Allied Democratic Forces (ADF) dans cette entité du secteur Beni-Mbau.

Fabrice Ngima