English English French French Swahili Swahili

Beni-Maboya: La culture d’ananas mérite un accompagnement technique.

Ce souhait est de Jules Vahikeya, un des leaders politiques de ce village du groupement Malio en territoire de Beni.

Dans un entretien accordé à larépublique.net ce samedi 12 juin, Jules Vahikeya estime que cet accompagnement est d’une importance capitale pour les agriculteurs de cette culture qui semblent être non accompagnés. Il devra porter sur les techniques agricoles pour permettre aux agriculteurs de produire beaucoup plus qu’actuellement, souhaite ce notable de Maboya.

Par ailleurs Jules Vahikeya dit ne pas être d’accord d’avec la structure de prix de l’ananas à Maboya proposée et encadrée par les services étatiques. Pour lui, celle-ci ne profite pas aux paysans producteurs et cultivateurs de ce fruit. Il en appelle à sa révision pour ne pas continuer à défavoriser les paysans de Maboya.

Signalons que la localité de Maboya située à une vingtaine de kilomètres de Butembo sur la route Butembo- Beni produit environ 10 tones d’ananas le mois.

Ce produit agricole est commercialisé en grande partie dans les alimentations à Butembo, à Beni voir en Ouganda voisin. Il est l’utilisé pour la fabrication de plusieurs marques de jus de fruits.

Bienfait chishibanji.