English English French French Swahili Swahili

Beni : L’insécurité au menu d’une rencontre entre les autorités politiques, onusiennes et éducatives.

Une importante rencontre a réuni autour d’une même table, ce lundi 15 octobre 2018,les membres du comité urbain de sécurité de Beni, la Monusco ,les ensignants,membres du syndicat des enseignants du Congo (SYECO) et les ensignants, membres du syndicat national des enseignants des écoles conventionnées catholiques (SYNECAT) dans la ville de Beni (Nord-Kivu).

La réunion extraordinaire a été organisée à l’hôtel de ville, car au menu ,la situation sécuritaire grandissante qui prévaut à Beni, caractérisée par des massacres répétitifs, viols,kidnappings, pillages, incendies et déplacements massifs.

Au cours de cours de cette rencontre, l’autorité urbaine de Beni, Bwana Kawa Masumbuko Nyonyi et le chef de la Monusco Beni-Lubero ont promis de rétablir la paix et la sécurité dans la commune Ruwenzori, entité en proie à l’insécurité provoquée par les présumés rebelles ougandais de l’ADF. Le maire de Beni a également annoncé dans quelques jours l’arrivée d’une délégation essentiellement des sénateurs en vue de s’enquérir de la situation sécuritaire dans la région de Beni.Il ajoute cependant que les personnes qui collaboreraient avec les ennemis seront bientôt démantelées.

Il faut signaler que les partenaires éducatifs ont boycotté publiquement toutes les sollicitations du maire pour la reprise des cours.

Ils ont formulé plusieurs recommandations au comité urbain de sécurité notamment le campement des militaires, l’installation de ces derniers sur la partie Est de Beni et le changement de domiciles de certaines autorités pour la commune Ruwenzori, l’épicentre de l’insécurité à Beni.

Fabrice Ngima