Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Beni : La Lucha déterminée à poursuivre la lutte non-violente malgré les intimidations de la police (Nord-Kivu)

Accusé d’être un mouvement insurrectionnel par le commandant de la police nationale congolaise en ville de Beni (Nord-Kivu), le mouvement Lutte pour le Chabgement (Lucha) réitère son engagement à poursuivre la lutte non-violente. Ce mouvement citoyen l’a fait savoir ce Mercredi 3 Février 2021 dans un communiqué qu’il a rendu public.

“Nous avons été surpris et indignés par le rapport du commandant de la PNC ville de Beni, rapport adressé au commissaire pronviciale de la PNC à Goma en date du 19 janvier 2021 dans lequel il présente une situation particulière sur le comportement des groupes de pression de la ville de Beni dont la Lucha et la Veranda Mutsanga”, peut-on lire dans les prémières lignes de ce communiqué.

En effet, le commandant de la police de Beni ville accuse dans son rapport les groupes de pressions de mener régulièrement des actions inciviques. Cet officier de la Police, remet ces groupes au même titre que les forces négatives réconnues traditionnellement dans la région de Beni.

Des allégations que condamne le mouvement citoyen Lutte pour le Changement. Il dénonce également plusieurs cas de menaces de morts dont sont victimes ses activistes en ville de Beni à cause de leurs implactions dans la non-violence.

De ce fait, la Lucha Beni indignée, condamne fermement ces accusations, tout en alertant l’opinion locale, nationale et internationnale des ménaces de mort dont sont victimes certains millitants de ce mouvement. Dans son communiqué, la Lucha craint que les affirmations avancées dans le rapport de la police ne puissent fragiliser la collaboration civilo-millitaire chèrement acquise.

Ce mouvement citoyen demande à la population de Beni à ne pas ceder aux intimidations et aux chantages qui visent à fragiliser les efforts de ses membres.

Créée en 2012, La Lucha s’est toujours présentée comme un mouvement citoyen non-violent pronant la liberté, la démocratie et la paix.

Nicole Lufungi depuis Beni