Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Beni : « j’en appelle à une forte pression des FARDC sur les ADF en vue de rouvrir la route Mbau-Kamango. » Jaribu Muliwavyo

La route Mbau-Kamango reste fermée suite aux opérations militaires que mènent les FARDC contre les ADF. Le député provincial Jaribu Muliwavyo, a dans une motion d’information ce lundi à la plénière à Goma, invité le gouvernement provincial à rouvrir la route Mwenda-Kikingi en vue de permettre aux habitants de Beni à accéder à leurs champs. Pour lui, la réouverture de cet axe ne constitue pas une solution durable. Il en appelle à une forte pression militaire des FARDC contre les ADF en vue de faciliter le trafic sur l’axe Mbau-Kamango.

« Aujourd’hui, on ferme la route Mbau-Kamanga puisque les ADF sont devenus très actifs là-bas. La population est bloquée et elle est obligée de faire l’Ouganda pour atteindre Kamango ou pour retourner jusqu’à Kasindi. Même l’administrateur a difficile d’aller à Kamango. C’est tout simplement parce que notre Etat dort. Comme la session vient de commencer, nous allons nous pencher sur les routes desserte agricole » déplore Jaribu Muliwavyo.

Pour lui, la route de desserte agricole ne sert pas seulement à la population à évacuer leurs produits de champs vers des centres de consommation. Elle aide également, selon l’auteur de la motion d’information, à acheminer des munitions dans cette zone en proie à l’insécurité. « Ces routes servent à la sécurité des entités. Pour que les militaires soient plus ou moins mobiles sur le théâtre opérationnel, il faut que les routes existent » a-t-il dit.
« J’en appelle à une pression réelle des FARDC sur les ADF. Le premier objectif qu’elles doivent viser c’est de permettre la reprise des activités sur l’axe Mbau-Kamango. Donc, l’Etat doit agir et ne pas rester pendant longtemps dans le théâtre opérationnel. Permettre donc à la population de vaquer à ses occupations en rouvrant dans un délai raisonnable la route Mbau-Kamango » conclut l’élu de Beni territoire. C’est depuis environ deux semaines que les FARDC ont déclenché une offensive contre les positions des ADF situées dans cette partie de Beni. Plusieurs bases jadis occupées par l’ennemi sont en train de passer progressivement sous le contrôle de l’armée régulière, confirment les sources militaires.

Jonathan Kombi