English English French French Swahili Swahili

Beni : 3 jours d’échanges entre leaders yira s’avèrent urgent pour sauver la communauté (Hon.Promesse Matofali)

Cet appel du député provincial élu de Butembo intervient quelques heures après l’embuscade du convoi des véhicules brûlés par des présumés ADF, plusieurs personnes portées disparues à Ofaye en plein convoi sur-militarisé des FARDC et les casques bleus de la Monusco.

En suivant ce qui se passe dans la partie nord de la Province, rien n’est plus à démontrer qu’il y a un complot contre notre communauté et j’invite tous les leaders de cette dernière à un échange pour voir ce que l’on peut faire ensemble afin de sauver ce qui reste à sauver poursuit-il. 

«Ceci s’ajoute à plus de 600 civils tués en 116 jours et plusieurs autres kidnappés, plus de 25 véhicules incendiés, des commerces pillés, banditisme urbain et vous continuez à proroger l’état de siège dans le même format ? On donne des propositions, mais vous ne voulez pas en tenir compte! Je pense qu’il y aurait autre chose qui se cache derrière cet état de siège», explique le député Promesse Matofali Yonama.

C’est ainsi qu’il invite tous les leaders de la communauté yira entre autres les ministres, députés, sénateurs , commerçants, leaders religieux, , chefs coutumiers, acteurs de la société civile et autres à se retrouver pour 3 jours afin de voir qui doit être fait pour sauver ce qui reste à sauver car tout reste à faire croire qu’un complot contre la communauté est réel.

Le même appel aussi lancé à la jeunesse de sa communauté partout où elle se retrouve, de s’associer à toute la communauté toute entière et à se mobiliser s’il faut mourir pour sauver les  populations et l’ économie du grand Nord.

«Les stratégies actuelles ont démontré leur limite mais les décideurs refusent de l’adapter à la réalité du terrain et c’est la population qui en pâtissent» conclut-il.

Valéry Mukosasenge