English English French French Swahili Swahili

Tshopo: Muhindo Nzangi prêche la relance de l’Enseignement agricole dans le milieu naturel.

Poursuivant son séjour d’inspection dans la partie orientale du pays, le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire  Muhindo  Nzangi a échangé ce lundi 19 juillet avec les chefs d’établissements réunis au sein de la conférence des chefs d’établissements de Kisangani.

Une rencontre de travail tenue à Bengamisa dans l’objectif de démontrer à ses hôtes la nécessité de relancer ce site pour un meilleur apprentissage des techniques agronomiques.

Pour le ministre, il est inconcevable de former les étudiants à Kisangani alors que le site de Bengamisa doté de toutes les infrastructures adéquates est abandonné. Devant la presse, le patron de l’Enseignement Supérieur n’a pas caché son indignation; «Nous avons choisi le luxe alors que l’apprenant a besoin d’être dans son environnement naturel. ISA Bengamisa est la plus grande école d’application. Elle est aujourd’hui abandonnée, cela me fait mal au cœur. Tout est pourtant intact», a t-il renchérit. 

Par ailleurs, il a renouvelé l’engagement de mener une plaidoirie forte auprès du Président de la République pour que ce site et celui de Yangambi soient effectivement relancés. 

«C’est le moment pour nous de réhabiliter les infrastructures qui nous ont permis d’apprendre à faire l’agriculture. La Tshopo c’est le berceau agricole du pays. Pour le relancer, nous devons  réhabiliter l’enseignement  agricole et permettre aux étudiants d’apprendre de nouvelles techniques et orienter la population vers les activités agricoles» a t-il fait savoir aux chevaliers de la plume. 

Avant de renseigner qu’il va faire rapport au chef de l’Etat, lui qui porte à cœur l’agriculture. 

«Je veux lui soumettre plusieurs propositions dont la première est  celle qui porte sur la réhabilitation  de Yangambi et Bengamisa afin que les étudiants reviennent pour apprendre dans le milieu naturel. Dès que j’arrive à Kinshasa,  je prendrai des décisions urgentes quant à ce», fait savoir le ministre.

Pour rappel, c’est depuis le 15 juillet dernier que le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire Muhindo Nzangi Butondo et ses collègues de la Recherche Scientifique José Mpanda , et de l’agriculture Didier M’zinga séjournent à Kisangani dans la province de la Tshopo pour une mission officielle portant sur l’état de lieu des établissements d’enseignement supérieur de la Tshopo mais aussi sur la présentation du site de l’Institut Facultaire de Yangambi aux partenaires pour sa réhabilitation.

Rédaction