English English French French Swahili Swahili

Sud-Kivu :Le collège des étudiants donne un ultimatum de 72h aux autorités pour supprimer la taxe Ram(Déclaration).

Le collège provincial des étudiants du Sud-Kivu donne un délai de 72h au gouvernement pour supprimer d'une manière définitive  la taxe Ram. Ces étudiants la jugent inconstitutionnelle et illégale. Selon eux, après ce moratoire, ils vont passer aux actions citoyennes.

Dans une déclaration rendue publique ce mardi 7 septembre, dans la ville de Bukavu , ces étudiants dénoncent le fait que la taxe Ram n’a pas de contrepartie vis-à-vis du contribuable. Ils font savoir aussi que  la loi des finances 2021 et les autres lois du pays ne reconnaissent pas cette taxe.

«nous collège provincial des étudiants du Sud-kivu ,donnons un délai de 72h au gouvernement pour supprimer d’une manière définitive cette taxe inconstitutionnelle et illégale qui ronge toute la population du Sud-Kivu en général et les étudiants du Sud-kivu en particulier. Après 72h si notre demande ne trouve pas une suite favorable ,une marche de protestation sera organisée dans le strict respect de la loi congolaise pour désapprouver les prélèvements effectués illégalement sur les crédits téléphoniques des utilisateurs», renseigne Kusimweira marangusa Dieudonné, porte-parole provincial des étudiants du Sud-Kivu.

Il appelle par ailleurs les élus nationaux à mettre une pression pour la suppression de cette taxe qu’ils jugent d’escroquerie pure et simple .

Tout en appréciant les initiatives de certains parlementaires et la ligue de consommateurs de services au Congo -kinshasa , ils appellent la population à dire non à cette taxe .

Trésor Wilondja depuis Bukavu