English English French French Swahili Swahili

RDC : Revendications des opérateurs des produits pétroliers des zones Est et Sud, le chef de l’Etat appelle au dialogue

Les opérateurs des produits pétroliers des zones Est et Sud menacent de stopper l’approvisionnement des produits pétroliers dans leurs entités si la structure n’est pas modifiée. Ils l’ont signifié au Président de la République, tel que le signale, le compte-rendu du conseil des ministres de ce vendredi 7 Août 2020. Pour une solution idoine à leur revendication, Felix TSHISEKEDI recommande le maintien du dialogue entre les acteurs, sous le leadership du Ministre de l’Économie nationale et celui des Hydrocarbures.

Selon le compte-rendu de ce conseil des ministres, ces opérateurs se plaignent de ce que « certaines charges d’exploitation, frais et services n’auraient pas été intégrés dans la structure des prix des produits pétroliers ».

Selon, ces mêmes commerçants, « leur structure des prix actuels ne reflète pas la réalité ». Leurs sociétés pétrolières « ne bénéficient pas de certaines compensations allouées aux opérateurs de la zone Ouest », estiment-ils.

Ces pétroliers menacent de stopper l’approvisionnement de leurs zones respectives si la structure des prix n’évolue pas.

Le Président de la République craint que la revendication des pétroliers puisse être une occasion de manipulation et d’instrumentalisation de la population.
Pour résoudre ce problème, Félix Tshisekedi recommande le maintien du dialogue entre les acteurs en présence sous la conduite du Ministre de l’Économie nationale et celui des Hydrocarbures

Une rencontre entre le Premier Ministre, le Ministre d’Etat en charge des Hydrocarbures ainsi que son collègue de l’Économie nationale est prévue ce lundi 10 Août. Cette réunion aura pour objectif d’examiner les propositions constructives afin de résoudre ce problème.

Pour rappel, la structure des prix actuelle est entrée en vigueur le 7 mai dernier. Selon cette tarification, pour la zone est, le litre d’essence doit se vendre à 1500 FC alors que celui de Gasoil ou du Mazout est à 1540 FC. Dans la zone Ouest, le litre d’essence est à peu près 2000 FC alors que celui de GASOIL est aussi à près de 2000. Dans la zone sud, le litre d’essence est à 1390 FC alors que celui de GASOI Lest à 1450 FC.

Robert Tshongo