Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Rdc : Plus de 835 182 personnes attendues pour la campagne de vaccination contre le choléra (Nord-Kivu)

Le Docteur Eteni Longondo, ministre congolais de la santé administre le vaccin lors du lancement à Goma. Photo Héritier Munyanfura la république

Le ministre national de la santé a procédé au lancement de la deuxième phase de la campagne de vaccination contre l’épidémie de choléra ce mercredi 30 Octobre 2019 à Goma au centre de santé Albert Barthel.
Une campagne où plus de 835 182 personnes sont attendues pour être vaccinées dans trente centre de santé et sept zones de santé en province du Nord-Kivu.

« Je viens dans cette province du Nord-Kivu pour redynamiser le secteur de la santé à travers la vaccination et assurer la couverture universelle tel que voulu par le chef de l’Etat. Je suis heureux du faite que la population est très réceptive, le gouverneur a sensibilisé et les partenaires internationaux ont sensibilisé, nous avons lancé la campagne pour que le choléra puisse être éliminé dans la province et avec les moyens que le gouvernement congolais a mis à la disposition de la province nous allons éliminer non seulement le choléra, mais aussi la rougeole et l’Ebola », a dit Le Docteur Eteni Longondo, ministre congolais de la santé.

Les autorités congolaises sont déterminées à mettre fin à l’épidémie de Choléra très dangereuse comme l’épidémie d’Ebola a affirmé à son tour le gouverneur du Nord-Kivu.

« Nous sommes ici pour le choléra et nous devons mettre l’accent sur toutes les maladies en évitant l’intoxication. Nous allons faire tout pour améliorer les conditions de vies surtout l’accès à l’eau potable qui est très capitale car avec l’hygiène nous pouvons éradiquer cette maladie », a ajouté pour sa part Carly NZANZU KASIVITA Gouverneur de la province.

Et pour éviter toute forme d’intoxication, le ministre national de la santé, le gouverneur de province et d’autres autorités se sont faites vacciner devant toute la population.

BARAKA MUNYAMPFURA Héritier

English English French French Swahili Swahili