English English French French Swahili Swahili

RDC: J.Bemba à Kinshasa le 1er Aout

Fini le suspense sur le retour au pays du sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo, Président National du Mouvement de Libération du Congo (MLC)! C’est confirmé pour ce mercredi 1er août 2018 à Kinshasa. L’intéressé foulera, sauf imprévu, le tarmac de l’aéroport international de N’Djili dans la matinée de cette journée, du reste réputée fériée,
selon le calendrier officiel (journée des morts et fête des parents).

L’annonce a été faite hier lundi 23 juillet dans la soirée par la Secrétaire Générale du MLC, l’honorable Eve Bazaiba Masudi, au siège national de ce parti situé sur l’avenue du Port, dans la commune de la Gombe. Elle était entourée des membres du bureau politique, qui venaient se réunir en urgence pour planifier les modalités pratiques de l’accueil de leur numéro un. Tous ont salué la grande nouvelle tant attendue par de nombreux militantes et militants du parti ainsi que des millions de Congolaises et Congolais depuis son acquittement à la CPI, dans l’affaire de crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par ses troupes, en 2002, en République Centrafricaine.

A cet effet, souligne Eve Bazaiba, le MLC invite toute la population congolaise, particulièrement celle de Kinshasa, à lui réserver un
accueil digne d’un héros. On rappelle que Jean-Pierre Bemba a passé 11 années en dehors du territoire national. Sorti clandestinement de Kinshasa en avril 2007, après un transit à l’ambassade d’Afrique du Sud, où il avait trouvé refuge après la défaite de ses troupes face à
celles du gouvernement, en mars de la même année, à la suite des contestations violentes des résultats de l’élection présidentielle de novembre 2006 (second tour), il s’était fait arrêter peu après en Belgique, sur pied d’un mandat d’arrêter émis à l’époque par le Procureur Moreno Ocampo de la Cour Pénale Internationale.Nombre d’observateurs pensent que Jean-Pierre Bemba revient à Kinshasa pour prendre le pouls de la pré-campagne électorale avant de déposer, en personne, à la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), sa candidature à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018.

Jr Ekofo