Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Port obligatoire des masques à Butembo, les couturiers dénoncent la hausse de prix des tissus

Les producteurs des masques en tissus dans la ville de butembo connaissent des difficultés dans leur travail de production des masques. Témoignage fait par certains couturiers de la place à l’issu d’un entretien accordé ce 11 Août au groupe de presse larepublique.net

Ces derniers dénoncent la hausse exagérée des tissus sur le marché, qui intervient à la veille de l’annonce par les autorités urbaines, de l’opération de bouclage sur le port obligatoire des masques à toute la population de Butembo, afin de barrer la propagation du Coronavirus.

Un sérieux problème pour les couturiers et couturières voir la population qui précisent qu’un tissu qui se vendait entre 18$ et 19$, se négocie actuellement à 24$ voir même 25$. Le prix des fils élastiques est passé de 0,8 à 2,5$ sur le marché.

« Nous dénonçons une manigance des opérateurs économiques, ils ont haussé le prix d’achat de nos matériels de production des masques. le prix des tissus a été revu à la hausse un tissu que nous achetons à 18 ou 19$ est désormais à 24 et 25$. Le fil élastique est parti de 0,8 à 2,5$ » ont témoignagé certains couturiers et couturières rencontrés.

En ville de butembo, la population était bien sur la ligne de front pour combattre la covid-19 en se procurant des masques, ce qui est déjà un engagement communautaire.

Les producteurs plaident auprès des autorités locales, pour que la solution soit trouvée avant que le pire ne s’observe car la maladie est déjà signalée en ville de butembo.

Bienfait Chishibanji