English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu:Plus de 1353 ménages de déplacés de Kikingi sans assistance du gouvernement à Watalinga

Il s’agit des déplacés  qui fuient l’insécurité dans le villages Kikingi en groupement Bolema dans le secteur Ruwenzori, territoire de Beni au Nord-Kivu.

Ils traversent des conditions de vie déplorables en chefferie de Watalinga à la frontière avec l’Ouganda.

C’est  la société civile forces vives de cette chefferie qui fait cette alerte. Zawadi Nganda Odette, sa présidente, indique que ces vulnérables abritent les salles de classes, temples, d’autres encore dans des familles d’accueil à Lwanoli, Kikura, Nobili et Kamango chef lieu de la chefferie.

L’autorité coutumière à place sollicite une implication des humanitaires et du gouvernement central. Joint par larepublique.net, Balitusuka Saambili précise que les activités d’identifications se poursuivent afin d’avoir les statistiques exactes de ces victimes de guerre.

Kikingi s’est vidé de ses habitants suite aux attaques rebelles en répétition, perpétrées par des présumés combattants ADF. La récente incursion s’est soldée par les pillages systématiques d’au moins 5 maisons de commerce et 3 officines pharmaceutiques. Deux enfants restent introuvables depuis cet incident survenu la nuit du Jeudi au vendredi 20 aoûtoût.

Victor Nganga