Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : Un député provincial dénonce l’exclusion de Beni et Butembo du programme d’urgence de 100 Jours du Chef de l’Etat

Le député provincial Promesse Matofali s’indigne de constater que l’exécution du programme d’urgence du chef de l’État de 100 jours au Nord-Kivu ne concerne que la Ville de Goma alors que les villes de Beni et Butembo devraient aussi figurer dans ce programme. Il a dit au cours d’une conférence de presse animée ce vendredi 24 Avril à Goma. Cet élu de Butembo plaide pour la répartition équitable du nombre des  12 Kilomètres d’asphaltes inscrits dans le carde de ce programme pour le compte de la Province du Nord-Kivu.

 « Je n’arrive pas à comprendre l’exclusion des villes de Beni et Butembo dans le programme de 100 jours  pour que la ville de Goma seule bénéficie les 12 Km accordés à la province. Comme ces Kilomètres ne sont pas encore achevés à Goma, je propose que SOCOC construise 4 kilomètres à Goma, 4 à BUTEMBO et 4  à Beni. Il faudra faire une répartition équitable. Le représentant de SOCOC n’a pas refusé d’exécuter les travaux à Butembo ni à Beni. Le contrat reste maintenu en dépit de l’interpellation du directeur  de cette société. Il ne reste que la répartition objective », ajoute le Promesse Matofali. 

Cet élu de Butembo fait savoir en suite que l’Assemblée provinciale  ignorait l’existence d’un projet de ce genre jusqu’au jour de l’arrestation du responsable de  Société Congolaise de Construction (SOCOC). Ainsi il invite l’exécutif provincial que national à s’investir dans ce dossier afin de ne pas donner raison à certaines langues qui accusent les autorités d’isoler davantage le Grand Nord de la  scène en lui privant des projets inscrits dans le cadre dudit programme d’urgence.

Rappelons que ce même député membre influent du Mouvement Social avait une fois de plus décrié la répartition des 10 gros bus pouvant faciliter le transport en commun dans les villes du Nord-Kivu, réceptionnés jeudi 16 avril 2020 de la part des partenaires du gouvernement provincial dont les établissements SILIMU œuvrant dans le transport lacustre.

Ces bus d’une propriété de la société d’économie mixte créée par le gouvernement provincial en partenariat avec les établissements SILIMU vont d’abord desservir la ville de Goma avant de songer aux villes de Beni et Butembo avait fait savoir le Gouverneur de province ; une affirmation  que  décrie l’honorable Promesse Matofali qui estime que ce premier lot des Bus devaient aussi être bénéfique pour ces deux autres villes.

Valéry Mukosasenge