Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : Fraude minière ,le HCR nie son implication

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) vient de mettre au claire son implication dans les fraudes minières dans le territoire de Masisi.

Dans son communiqué de presse de ce mardi 12 décembre le HCR précise  qu’aucun de ses employés n’était impliqué dans les mouvements de ce véhicule qui  été saisi ce matin à Goma.

Cet engin été effectué à la commission nationale des réfugiés CNR, une structure étatique selon nos sources

Selon  le service de communication de cette organisation onusienne ,dans le cadre de ses activités en faveur des réfugiés et déplacés internes, le HCR travaille avec des partenaires, y compris des partenaires d’Etat. Le HCR met à la disposition de ses partenaires les moyens logistiques nécessaires, dont des véhicules, pour leurs activités. Les partenaires gèrent ces véhicules sous leur propre responsabilité et avec leur propre personnel.

Une fraude qui se multiplie quelques jours après le mining day ,une assise de deux jours qui a eu lieu en ville de Goma ,réunissant les acteurs de ce secteur.

Lors de cette activité ,le gouverneur Julien Paluku avait réitéré sa ferme détermination de mettre fin à la fraude minière dans sa province qui était évalué à 70 pourcent selon les experts.

Pour rappel ,un véhicule de marque land cruiser frappé des écrits du HCR a été appréhendé ce matin par les services de sécurités avec une cargaison des minerais.

Ce même mardi c’est la Jeep de humanitaire action contre la faim qui est tombée entre les mains des services étatique transportant 3 colis de coltans

 

Valéry Mukosasenge