English English French French Swahili Swahili

Masisi: Les élèves peinent à accéder aux écoles à Ufamandu suite à l’insécurité.

Deux semaines  après la rentrée scolaire sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo, l’accès aux écoles demeure difficile pour les élèves. Cela suite à la présence de plusieurs groupes rebelles dans la localité  de Kisangya du groupement  Ufamandu dans la chefferie des Bahunde en territoire de Masisi.

Cette alerte  est de  Kibeya Kihemba Danatien ,président provincial de la jeunesse Tembo au Nord-Kivu. Il parle des conditions déplorables pour ces jeunes écoliers. Ils craignent parcourir de longues distances pour éviter d’être victimes des viols et ne pas s’exposer aux multiples affrontements et kidnappings. Ces violations de droit de l’homme restent récurrentes dans cette partie de la province, rapporte notre source.

Dans son speech, il renseigne que plusieurs écoles de cette entité n’ont pas encore repris les cours. Il lie cette situation à la présence des mouvements rebelles dans plus de 7 localités  inaccessibles par les forces loyalistes. Dans ces localités, ces rebelles imposent leur loi. 

Il ajoute que l’insécurité dans les lieux éducatifs inquiète les parents. Certains d’entre eux ont jugé mieux de garder leurs enfants à la maison pour une véritable protection.

Kibeya Donatien lance un appel vibrant aux autorités de l’État de siège à privilégier l’éducation dans cette entité par l’éradication des groupes armés qui constituent une menace pour l’instruction des  enfants.

Trésor Wayitsomaya