Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable
ISESOD-GOMA
- Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT) - Gestion de Projet de Développement (GPD) - Communication et Résolution des Conflits (CRC) - Gestion des Micro-Entreprises (GME) - Gestion de l’Environnement (GE)

Masisi : La COOPERAMMA et la SMB fument le calumet de la paix pour la reprise de l’exploitation minière à Rubaya.

C’est devant une foule immense, soucieuse de l’ouverture sans délai du site minier de Rubaya en territoire de Masisi que le responsable de la COOPERAMMA et la firme minière SMB viennent ce mercredi 07 juin 2018 de dire oui à la reprise de l’exploitation artisanale et industrielle des minerais devant le Gouverneur de la province du Nord-Kivu en mission d’inspection dans cette partie et cela après un arrêt de travail  de plus d’un mois.

 

Ovationné par les chants et cris de victoire de la population de Rubaya dans un meeting populaire, le Chef de  l’exécutif provincial a étalé les mobiles de la fermeture de cette carrière minière et les mesures à prendre pour son bon fonctionnement. Julien Paluku Kahongya a révélé que les maux qui gangrènent ce site est l’égoïsme, le non respect des limites de compétences de chacun et le dérapage des services de sécurité.

 

« Celui qui mange souvent seul son ventre finit par exploser. Partageons la richesse de Rubaya, chacun d’entre vous doit savoir ce qu’il doit faire ou pas tout en respectant les textes qui vous régissent et je vous demande de dénoncer tous cas d’abus du pouvoir par l’armée et la police. Ces services sont là pour la sécurité de la population et de leurs biens pas l’inverse» , a insisté le Gouverneur du Nord-Kivu.

 

Dans la suite de son speech, le Gouverneur a promis pour un bref délai la réouverture des activités minières à Rubaya après la signature d’un accord révisé entre la COOPERAMMA et la société SMB et cela pour encourager les efforts de la population de Masisi pour son courage exceptionnel dans l’exploitation du coltan, matière qui fait la fierté de la RDC dans le monde.

Assurés de la promesse ferme du gouverneur de la province , quelques jeunes creuseurs que nous avons interrogés disent merci aux autorités étatiques et les membres de la COOPERAMMA , qui se sont battus pour alléger leurs souffrances grâce à la réouverture des activités minières.

Notons que le même jour , le président du conseil d’administration de la  Coopérative des creuseurs artisanaux de Miniers de Masisi (COOPERAMMA) a sensibilisé les déplacés de Mushaki sur la nécessité de retourner à Rubaya en attente de la reprise du travail qui ne va plus traîné.

Honorable Norbert Seninga comme c’est de lui qu’il s’agit a rassuré à ces jeunes qui de fois barricadaient  la route pour exprimer leur mécontentement de la mesure de fermeture de ce site , leur lieu de survie, que tout est mis en oeuvre pour que chacun d’eux reprenne sa vie normale.

A leurs tours ces jeunes ont promis retourner à partir de ce jeudi 07 juin pour exprimer leur volonté de mettre fin aux actes de barbaries sur ce tronçon.

Pour rappel, tout est partie de la décision unilatérale de la Société minière de Bisunzu annonçant la suspension du protocole d’accord qui la lie à la Cooperama depuis 2013 sur l’exploitation des minerais aux sites de Luwowo, Bundjali,  Mataba, Bibatama, Gakombe et Koyi du PE 4731.

Reprochant à la coopérative d’entretenir l’insécurité et la fraude minière sur les sites miniers.

Valéry Mukosasenge

English English French French Swahili Swahili