Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Lubero : Une trentaine des miliciens déposent les armes (Nord-Kivu)

Près de 30 ex-combattants du groupe armé Mayimayi Léopards viennent de déposer leurs armes ce Mardi à Lubero-centre, chef-lieu du territoire de Lubero. C’est dans le cadre du processus d’appui au Désarmement, Démobilisation et Réinsertion Communautaire, CIAP DDRC.

Ces désormais ex-miliciens Mayimayi ont remis deux armes à feu AKA 47, des armes blanches dont les flèches et machettes ainsi que plusieurs effets de guerre. Ils sont du groupe armé Léopards du commandant autoproclamé connu sous le nom de Jacques KALONDERO. Ils étaient actifs dans la zone de KAVINIRO, Plus de 20 Km à l’Est de Lubero-centre. Parmi ces rendus, figurent 10 femmes avec leurs dépendants.

« Après ici nous allons les enregistrer, nous allons les donner des attestations de désarmement en attendant qu’ils soient intégrés dans la vie communautaire pour faire des projets intégrateurs de développement. Donc ces gens que nous venons de désarmer aujourd’hui sont des candidats déjà au programme de réinsertion communautaire » a dit Jacques MAKATA, coordonnateur du CIAP DDRC en province.

Pour sa part L’Administrateur du territoire de Lubero salut la volonté de ces ex-combattants Mayimayi à contribuer au processus de paix. Richard Nyembo appelle d’autres qui trainent le pas à suivre cet exemple.

« Nous demandons à ceux qui sont restés en brousse de comprendre que ceux qui sont venus aujourd’hui, ils sont bien accueillis et ils vont rentrer automatiquement dans leurs familles respectives. Ceux qui restent en brousse doivent saisir cette opportunité pour se rendre et bénéficier maintenant des avantages qui viendront par rapport au programme prévu par le président de la république » a indiqué Richard Nyembo.

C’est depuis le mois d’Octobre 2020 que le Gouvernement congolais a lancé le processus de démobilisation et réinsertion communautaire CIAP DDRC dans les provinces du Nord et Sud-Kivu. Plusieurs groupes armés en territoire de Lubero ont manifesté la volonté d’adhérer à ce processus mais la plupart d’entre-eux n’ont pas encore matérialisé leur engagement pour le retour de la paix et la sécurité.

Asaph Litimire