English English French French Swahili Swahili

Lubero : L’administrateur de territoire ordonne la suppression des toutes les barrières des faux attributaires sur l’axe Butembo-Mangourédjipa.

L’Administrateur de Lubero, Me Richard NYEMBO. PH : @asaphlit/ la république

C’est à l’issu d’une réunion restreinte de sécurité tenue ce Mardi 30 Juillet 2019 au chef-lieu du territoire (Lubero-centre) que l’Administrateur de Lubero a pris cette décision « de supprimer toutes les barrières » qu’il qualifie d’illicite sur l’axe Butembo-Mangourédjipa, au Nord-ouest du territoire. D’entrer de jeu, il a parlé  de la motivation de cette décision.

« Ça fait plus de 6mois que l’autorité provinciale avait confié l’entretien de la route Butembo-Mangourédjipa à la corporation BDD (Une association des prêtres du diocèse Butembo-Beni). Mais depuis la désignation de cet attributaire, aucun travail d’entretien n’a été effectué sur ce tronçon là. Ce qui fait que la route est totalement délabrée et les usagers sont en difficultés et effectuent des mouvements dans des conditions très précaires. Pendant que BDD nous a décis par rapport à l’entretien de ce tronçon, certains aventuriers profitent de cette occasion pour placer des barrières et perçoivent l’argent du péage route sans pour autant entretenir la route », explique Nyembo wa Nyembo Richard, Administrateur du territoire de Lubero.

Face à cette situation, il affirme avoir ordonné la Police Nationale Congolaise pour procéder à la suppression définitive des toutes les barrières des faux attributaires sur cet axe routier.

« Je viens d’instruire la police de chasser tous ces gens qui ont placé les barrières sur la route Butembo-Mangourédjipa et laisser la route libre pour que ceux qui l’utilisent, puissent mouvoir bien attendu avec toutes les difficultés, en attendant que l’autorité provinciale puisse désigner un autre attributaire », exhorte Nyembo wa Nyembo Richard. 

Il plaide ainsi pour la désignation d’un nouvel attributaire qui sera capable d’entretenir la route Butembo-Mangourédjipa.

« Nous venons de faire un message officiel pour solliciter l’autorité provinciale de désigner un autre partenaire pour entretenir la route Butembo-Mangourédjipa par ce que BDD a manifesté ces limites. Et j’insiste aux usagers de cette route de ne plus payer aucun euro auprès de ces gens là qui se pointent comme attributaires. Ils doivent utiliser cette route dans l’état qu’elle est sans pour autant pays aucun franc auprès de ces faux attributaires », renchéri l’Administrateur de Lubero.

La route Butembo-Mangouredjipa

La route Butembo-Mangourédjipa, est une route en terre battue de plus de 130 Km de longueur. Elle se trouve aujourd’hui dans un état de délabrement très avancé.

Notons que la décision de supprimer toutes les barrières sur le tronçon Butembo-Mangouréjipa intervient quelques jours après que le comité de sécurité de Lubero ait également décidé de relocaliser le point de contrôle de la Police de Circulation Routière PCR de Lubero, de la barrière péage-route vers l’ancienne position de Bwerera située à l’entrée Nord de du Chef-lieu du territoire. Ceci pour faciliter la tâche aux équipes de surveillance épidémiologique, notamment soumettre tout voyageurs de la route nationale numéro 2 à l’exercice de lavage des mains et au prélèvement de la température dans cette période où Ebola bat son plein record.

Asaph LITIMIRE