Groupe de presse La République

Groupe de presse la République

English English French French Swahili Swahili

Le Projet PFCIGL n’est pas concerné par l’expropriation du terrain de 9ha situé à VUTHALEVEKWA, village LUBIRIHA tout près de la rivière.(COMMUNIQUE)

La Cellule Infrastructures, en charge de la mise en œuvre du volet Infrastructures du Projet de Facilitation du Commerce et Intégration dans la Région des Grands Lacs, PFCIGL en sigle, informe la population de Kasindi-Lubiriha qu’aucune acquisition de foncier sur le terrain de 9ha situé à VUTHALEVEKWA, village LUBIRIHA tout près de la rivière n’a été initiée par le projet pour abriter le marché frontalier de Kasindi. De ce fait, elle dénonce toute tentative de relocalisation forcée dont seraient victimes certains habitants du village.

Pour rappel, le Gouvernement de la République a, dans sa première phase (2016 – 2022), construit avec l’appui de la Banque mondiale le bâtiment du poste frontalier moderne à arrêt unique de Kasindi qui fait aujourd’hui la fierté de la cité à la grande satisfaction de tous les habitants de Kasindi.

Dans une deuxième phase, il est envisagé de construire un marché frontalier sur le site de l’actuel marché ou sur le terrain de la DGDA, qui sont identifiés comme des terrains appartenant à l’Etat congolais. Les discussions sont encore en cours avec les autorités congolaises au niveau national et provincial.

En résumé, aucune expropriation n’est envisagée pour le marché frontalier de Kasindi. Les infrastructures envisagées dans le cadre du projet de Facilitation du Commerce et d’Intégration dans la Région des Grands Lacs (PFCIGL) ne seront réalisées que sur des terrains disponibles et faisant déjà partie du patrimoine de l’état congolais ; elles ne seront pas implantées sur des terrains privés et à exproprier.

Pour le projet de Facilitation du Commerce et Intégration dans la Région des Grands Lacs (PFCIGL)

La Cellule Infrastructures du Ministère des Travaux Publics
Théophile NTELA LUNGUMBA
Coordonnateur.

ici le communiqué