English English French French Swahili Swahili

Kinshasa : Covid-19 la population paye cher son transport à cause des mesures barrières

La mise en pratique de la mesure de distanciation physique dans le transport en commun a débuté ce mercredi 23 juin sur toute l’étendue de la ville de Kinshasa. Cette mesure oblige les véhicules du tranKinshasa : Les mesures barrières contre la covid-19 coûtent cher à la population dans le secteur de transport.

La mise en pratique de la mesure de distanciation physique dans le transport en commun a débuté ce mercredi 23 juin sur toute l’étendue de la ville de Kinshasa. Cette mesure oblige les véhicules du transport en commun de porter la moitié de leur capacité d’accueil. Cette réduction du nombre de passagers cause la hausse de prix de transport.

Pour le bus par exemple, la course des heures normales qui se négociait  à 500 francs congolais se négocie désormais à 1000 francs congolais. Pour le taxi-moto, la course qui coûtait 1000 francs congolais se paie à 1500 voir 2000 francs congolais.

Par ailleurs, les taxis de transport en commun deviennent rares sur les différentes routes de la capitale. La cause, Plusieurs transporteurs attendent la stabilisation du prix du transport, Chose qu’ils revendiquent auprès du service de TRANSCO qui gère ce secteur. Cette situation crée des foules immenses de passagers sur les parkings,arrêts bus et autres  artères principales de Kinshasa.

 C’est depuis une semaine que le Chef de l’état congolais a pris certaines mesures barrières pour lutter contre la covid-19 dans le pays.

Robert TSONGO depuis Kinshasa.