English English French French Swahili Swahili

Ituri-Etat de siège: Des communautés ethniques demandent à l’Assemblée nationale de ne pas accorder une énième prorogation.

Dans une lettre ouverte adressée ce lundi 2 août au Président de la République, l’Union des Associations Culturelle pour le Développement de l’Ituri (UNADI), dit constater avec regret la persistance d’une part et la dégradation progressive voire systématique de la situation sécuritaire d’autre part,dans la province de l’ituri sous l’état de siège.

Selon cette structure citée par lavoixdel’Ituri.net, cette situation se caractérise par la montée des groupes armés locaux et étrangers, l’envahissement et l’occupation systématique des terres ituriennes par des sujets Hutu Rwandais dit Banyabwisha,les tueries massives des populations,la présence décriée des officiers d’origine « Rwandophone » dans les zones des opérations militaires ainsi que la destruction méchante des biens publics et privés. Ce constat a été fait au cours d’une assemblée générale extraordinaire tenue le dimanche 1er août  à Bunia. 

Pour l’UNADI, c’est inutile de continuer à proroger l’état de siège pendant que rien ne change sur terrain.Elle exige plutôt l’organisation de nouvelles élections de gouverneur et vice-gouverneur.

« Eu égard à tout ce qui précède,nous disons ce qui suit :Demandons à l’assemblée nationale de ne pas accorder une énième prorogation de l’état de siège; l’organisation des élections du gouverneur de province; l’identification des sujets Hutu Rwandais dit Banyabwisha ;et le relèvement de tous les officiers rwandophones de la province de l’ituri», a ainsi déclaré Janvier Bin Ekwale, président de l’UNADI, dans les propos recueillis par lavoixdelituri.net.

L’opposition de l’UNADI intervient pendant que le conseil des ministres a,lors de la 13ème réunion présidée par le Premier Ministre le vendredi 30 juillet dernier, adopté le projet de loi portant autorisation de la 5ème prorogation de l’état de siège dans les provinces du Nord Kivu et de l’ituri,qui doit débuter le 4 août prochain après le vote de l’assemblée nationale, pour 15 autres jours.

Rappelons que c’est depuis le 6 mai ,que l’ituri et le Nord Kivu sont sous l’état de siège, décrété officiellement le 3 mai par le Président Félix Tshisekedi, pour mettre fin à d’interminables violences dans ces deux provinces de l’Est du pays,depuis une vingtaine d’années.

Rédaction.