Groupe de presse La République

Groupe de presse la République

English English French French Swahili Swahili

Goma : Manifestation Anti Monusco, Paralysie totale des activités

Les routes sont barricadées depuis la matinée de ce lundi 25 juillet pour exiger le départ de la MONUSCO 20 ans après sa présence en RDC sans mettre un terme aux groupes armés locaux et étrangers qui pullulent l’Est du pays, la police tire en l’air pour disperser les manifestants et dégager la route.

C’est après des messages qui circulaient sur les réseaux sociaux faisant état d’une probable journée ville morte anti- monusco. Malgré l’interdiction du maire de ville des échauffourées s’observent dans plusieurs coins de Goma.

Depuis 5h du matin , la ville s’est réveillée dans une paralysie totale des activités . Il s’observe dans plusieurs rues de Goma des pierres posées ça et là le long des artères. Ceci survient après une alerte faite par certains groupes de pression pour exiger le départ de la Monusco en RDC. 

Pourtant le maire de la ville, Kabeya Makossa François a été clair à ce sujet dans un communiqué rendu public samedi 23 juillet 2022 interdisant toute forme de manifestations. Celui-ci a demandé au service de sécurité de contrecarrer ceux qui tenteront de manifester.

Le premier citoyen de la ville de Goma a demandé également à  la population de vaquer librement à leurs occupations, contrairement à ce qui s’observe.

La situation reste tendue, les habitants de Goma sont appelés à être vigilants pour éviter des dégâts, tant matériels qu’humains.

Signalons que cette révolte populaire refait surface après le passage du sénateur Bahati LUKWEBO  à Goma qui  avait dit tout haut que  la monusco n’a pas sa place en RDC.

Huguette Mpipo