Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Goma: Grève des journaliers de l’urgence Ebola

Les journaliers du partenariat O.I.M -Ministère de  la santé qui prestent dans l’Urgence Ebola réclament la solde de leur salaire impayés depuis trois mois et dix-huit jours .


Faisant la ronde des médias locaux ce lundi 18 février 2019,la délégation des grévistes est partie de la station provinciale de la RTNC Goma.


Certains  grévistes tenaient leurs thermomètres lasers  à la main et d’autres les bouteilles de savon liquides qu’ils utilisent à leurs postes d’intervention qu’ils compte vite rejoindre une fois leur situation décantée.


“Nous sommes conscient de l’importance de notre présence à nos postes, mais nous avons des familles à  prendre en charge. Nous demandons une solution rapide à notre demande “nuance un gréviste d’une soixantaine révolu.


Habillés en choisibles verts avec les logos de l’Organisation Internationale de Migration (OIM)  et du Ministère National de la Santé, ces grévistes dénoncent une mauvaise foi de la part de leurs employés vue le taux de financement de l’urgence Ebola au Nord-Kivu.


“Nous pensons qu’il ne s’agit pas d’une absence de liquidité vue le nombre des véhicules que nos chefs louent par jour .Je pense qu’ils ne veulent pas seulement honorer notre droit “Se plaint l’une des grévistes.

Devant les caméras de la chaine nationale les grévistes ont brandit des écriteaux avec mentions :” Nous réclamons notre droit, payez nous nos trois mois, payez nous s’il vous plait, bientôt quatre mois… “

Notons que sur les Sept mois que ces journaliers ont prester, seuls les quatre premiers ont été payés après plusieurs menaces de grèves .

De la RTNC cette délégation en colère comptait se rendre à la Radio Okapi puis le bureau de l’OIM avant de chuter par la division provinciale de la santé.



Thierry Kayandi