English English French French Swahili Swahili

Goma : 14 morts en l’espace de 12 jours ,la SOCIV-Goma ville alerte

Pas plus tard qu’hier mercredi 20 février 2019 vers 19h00,au quartier Ndosho quatre hommes ,un en tenue policière,deux en tenue militaire ont fait irruption au domicile de madame Angelique kabindola, 35 ans et enceinte de 8 mois pour l’enlever elle et son mari puis relâcher la dame la meme nuit car maladroite.

Mais le Corps sans vie de son mari sera retrouvé le lendemain matin a plus au moins 500m de leur domicile.
Dans la même semaine au quartier Kyeshero ,au domicile de Mr Ndabarinze Rukundo,un enseignant de 56 ans,sera traité d’interahamwe (FDLR)par les bandits renseigne les voisins avant d’être tué ainsi que sa femme .

Les assaillants blesseront par balle dans leur passage, Mrs Chance et Fidèle NGABOYEKA non loin du lieu du crime.

Au quartier Ndosho Cinq corps sans vies seront retrouvés parmi lesquels le mari de madame Angelique précitée.

Les quatre autres corps seront rapportés faisant partie des personnes enlevées et emportées dans le parc à la station Simba au vue et au su des observateurs impuissants.

Le reste des personnes enlevées sont objets des demandes des rançons jusqu’à ce jour.

Après ce triste reçu des faits qui n’est pas exhaustif , ce jeudi 21 février 2019 la coordination de la société Civile ville de Goma vient de faire une déclaration  alarmante face a cette insécurité grandissante.

“Nous nous demandons pourquoi ceci arrive trop souvent a la veille des élections des gouverneur? Nous, comme populations nous allons nous prendre en charge en dénonçant les bandits qui habitent parmi nous. Nous espérons une suite favorable de la part des services judiciaires et policières en échange à notre collaboration.” dit Mario NGAVO président de la société civile ville de Goma.

La grande inquiétude de la SOCIV-NK se fonde sur le fait que Goma risque de perdre son rôle de Cité de refuge aux populations de Beni, Rutshuru et Masisi qui fuient l’insécurité dans leurs territoire .

Thierry Kayandi