Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

COVID-19 : Plus de 80 000 morts dans le monde

D’un pays à l’autre, l’ampleur des bilans fluctue. En Espagne, les chiffres sont repartis à la hausse après quatre jours consécutifs de baisse. Pour l’OMS, « il est temps de doubler et de tripler nos efforts collectifs » et non d’évoquer un déconfinement.

Les deux versants de la pandémie mondiale sont illustrés, mercredi 8 avril, par les situations opposées aux Etats-Unis en en Chine. D’un côté les Etats-Unis, qui viennent d’enregistrer près de 2 000 morts en vingt-quatre heures, qui connaît un nombre record de contaminations et qui se prépare à des semaines, de l’aveu des autorités elles-mêmes, très difficiles. De l’autre, la ville chinoise de Wuhan, lieu de départ de l’épidémie, qui commencé à retourner à la normale, avec la levée des mesures de bouclage en vigueur depuis onze semaines.

La pandémie a fait au moins 80 142 morts, dans 192 pays, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles. Mais ce comptage est en dessous de la réalité, puisque de nombreux morts hors des hôpitaux ne sont ni testés ni comptabilisés, par exemple aux Etats-Unis, où les règles varient d’une juridiction à une autre.

Redaction