Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Coronavirus : plus de 100 000 morts dans le monde

Des centaines de millions de chrétiens, reclus chez eux, ont entamé les célébrations d’un week-end de Pâques inédit et sans fidèles, en particulier sur l’immense place Saint-Pierre de Rome, d’ordinaire noire de monde.

Le bilan du nouveau coronavirus a dépassé, vendredi 10 avril, le sinistre seuil des 100 000 morts dans un monde qui entame le week-end pascal cloîtré, et tente de circonscrire une pandémie toujours susceptible de « résurgence mortelle » en cas de déconfinement précipité.

  • Les chrétiens célèbrent Pâques reclus chez eux

Des centaines de millions de chrétiens, reclus chez eux, ont entamé les célébrations d’un week-end de Pâques inédit et sans fidèles, en particulier sur l’immense place Saint-Pierre de Rome, d’ordinaire noire de monde.

Pour la fête la plus importante de la tradition chrétienne, c’est sur écran que les fidèles suivront les messes d’un pape François lui-même confiné. « Seigneur, ne nous laisse pas dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, protège-nous du bouclier de ton pouvoir », a murmuré le pape, lors du traditionnel rite du « Chemin de Croix » retransmis en Mondovision depuis une place Saint-Pierre vide vendredi soir.

A Jérusalem, pour la première fois en plus d’un siècle, le Saint-Sépulcre sera également fermé au public durant tout le week-end pascal. Une simple messe à huis clos y a été célébrée pour le Vendredi saint, qui commémore la crucifixion du Christ.

  • Les pays les plus touchés restent l’Italie et les Etats-Unis

Poursuivant sa marche macabre à un rythme effarant, la pandémie a dépassé, vendredi, les 100 000 morts, un doublement en huit jours.

  • L’Italie reste le pays le plus meurtri avec près de 19 000 décès, suivi par les Etats-Unis (plus de 18 000), l’Espagne (près de 16 000) et la France, qui a dépassé les 13 000 victimes.
  • Les Etats-Unis sont devenus le premier pays au monde à dépasser les 2 000 morts du Covid-19 en une journée, avec 2 108 décès supplémentaires enregistrés en 24 heures, selon le comptage de l’université Johns Hopkins à 20 h 30 locales vendredi. Le nombre total de morts recensés aux Etats-Unis est de 18 586, soit très proche du pays le plus endeuillé, l’Italie, qui déplore 18 849 décès, mais avec une population cinq fois moins importante. L’Amérique a recensé par ailleurs plus de 500 000 cas officiellement déclarés de la maladie.
  • Au Royaume-Uni, près d’un millier de personnes ont succombé en une journée. Toujours hospitalisé, le premier ministre britannique, Boris Johnson, n’est plus en soins intensifs mais « doit se reposer », selon son père.

Le Brésil a dépassé les 1 000 morts vendredi.Lire aussi  Coronavirus : visualisez les pays qui ont « aplati la courbe » de l’épidémie et ceux qui n’y sont pas encore parvenus

  • Trump va choisir le moment opportun pour rouvrir l’économie

Choisir le moment opportun pour rouvrir l’économie sera « de loin la plus grande décision de ma vie », a reconnu le président américain, Donald Trump, dont le pays abrite le plus grand nombre de cas du nouveau coronavirus. « Je vais devoir prendre une décision et j’espère que ce sera la bonne décision », a-t-il déclaré lors de son point de presse quotidien sur la crise.

Comme tous les dirigeants du monde, il doit prendre garde à ne pas lever les mesures de confinement trop tôt, au risque de voir une nouvelle flambée de l’épidémie, ni trop tard ce qui pourrait alourdir une facture économique qui s’annonce déjà très douloureuse. « Rester à la maison entraîne aussi la mort (…). Une différente forme de mort peut-être », a-t-il ajouté,

Redaction