Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Butembo : Un député impliqué pour la libération d’une vingtaine des personnes détenues arbitrairement (Nord-Kivu)

Plus de Vingt personnes ont été libérées de leur lieu de détention en ville de Butembo dans l’intervalle d’une semaine, révèle Mbula Nzanzu Yotama, élu de la circonscription électorale de Butembo, à l’issu d’une interview qu’il a accordée ce 25 juillet à larepublique.net.

Ces personnes libérées disent être arrêtées lors des patrouilles des éléments de sécurité pour les uns et dans l’opération de bouclage pour les autres.

Cependant, cette libération intervient après l’implication de cet élu de Butembo, en vacances parlementaire dans sa base électorale.

Cet élu justifie sa démarche du fait qu’il a été alerté par la population, aussitôt arrivé dans son fief électoral.

« J’ai été alerté par la population d’une manière générale sur les arrestations arbitraire. Aussitôt arrivé à butembo nous avons le temps de circuler dans des cachots et amigos pour constater ce qu’il’ya surtout s’il n’y a pas d’infraction à leurs charge avant de solliciter la relaxation. nous Precisons que parmi ces personnes figurent un malade mental et un épileptique » a dit Mbenze Nzanzu Yotama.

Ce membre de l’assemblée provinciale réitère sa détermination dans la promotion de l’état de droit dans la province du Nord-Kivu.

Pour rappel, la plus part des personnes libérées sont celles interpellées la nuit du lundi au mardi dernier lors d’une opération de bouclage dans la partie sud Est de la ville en commune buleguera au quartier wayene.

Sur les vingt-sept personnes interpellées dans cette opération de bouclage vingt-deux sont déjà libres sans aucune amende et le reste attendent leurs dossiers qui sont en instructions.

Cette action intervient dans cette ville commerciale alors que de l’autre côté, la grâce présidentielle est ecours d’exécution dans les différente prisons sur le territoire national. Ce qui ne pas encore une réalité à la prison centrale de Butembo. Mbusa nzanzu Yotama précise que la libération des ses personnes n’a rien avoir avec la grâce présidentielle.

Signalons que l’effectif de personnes arrêtées dans l’opération de bouclage était élevé à 27 dont huit femmes.

Bienfait Chishibanji