Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Beni : Ouverture du procès du présumé meurtrier du militant de la LUCHA, le prévenu clame son innocence

Le tribunal militaire de garnison de Beni au Nord-Kivu a ouvert ce lundi 08 Juin 2020 les audiences foraines contre le présumé assassin du militant du mouvement citoyen Lutte pour le Changement ( Lucha), Freddy Kambale Marcus, tué dans une manifestation populaire à Beni, le 21 mai dernier.

Le procès se tient dans la salle Thomas d’Acquin de la mairie de Beni en respectant certaines mesures barrières contre le Coronavirus.

Un seul prévenu comparait devant le tribunal militaire. Le policier Ombeni Eric, de la légion nationale d’intervention(LNI) dit n’avoir jamais tiré sur ce militant de la LUCHA.

Pour lui, le vrai assassin est sous la protection du commandant ville de la police nationale Congolaise dans la zone, François Kabeya.

« Je vous dis que ce monsieur Lady qui avait tué. Moi je n’ai jamais tiré . Ce jour-là, quand nous avions appris qu’un militant était tué, un policier était arrêté, monsieur Lady était conduit à l’Etat-major car une maman venait de le dénoncer. Quand nous on revenait des opérations, c’est comme ça qu’on m’a arrêté. Le colonel m’avait dit : monsieur tu vas justifier la mort de ton frère Muswahili » a expliqué le prévenu Ombeni, qui clame son innocence.

Plusieurs militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) sont rassemblés dans la salle d’audience pour suivre ce procès. Ils exigent que la justice soit faite afin que l’auteur subisse la rigueur de la loi.

Rappelons que le jeune militant Freddy Marcus tué le 21 mai dernier participait dans une manifestation de la Lucha, qui avait été réprimée par la police. Ces derniers protestaient contre le banditisme urbain à Beni, caractérisé par des cambriolages et assassinats des civils.

Roger Agele