English English French French Swahili Swahili

Beni: La suspension des activités de ESCO Kivu fait couler ancres et salives

Des réactions fusent de partout après la récente publication de l’éditeur du journal les Coulisses Nicaise Kibel Bel Oka sur le blocage des comptes bancaires de la société Esco Kivu par la justice congolaise.

La dernière en date est celle du député national honoraire du territoire de Beni Boris Maelezo.

Joint au téléphone ce mercredi 7 juillet par larépublique.net,  il dit avoir lu cet article avec regret et satisfaction.

Boris Maelezo exprime  sa satisfaction dans la mesure où les services de sécurité et de la défense pourront se servir des éléments contenus dans cet article pour avoir des preuves de  blanchiment des capitaux et des financements du  terrorisme. 

Selon lui, cela leur permettra d’identifier et mettre hors d’État de nuire les auteurs directs de la nébuleuse rébellion de l’ADF. 

Mais cet ancien député national dit regretter le fait que  le journal Les Coulisses qualifie directement  le cacao de la région de Beni comme émanant du sang. Boris Maelezo aurait voulu que l’éditeur de ce journal tienne compte des conséquences qui peuvent  découler de sa qualification.

À en croire ce notable de Beni, il est évident que sur base de cette qualification,le cacao de Beni pourra avoir désormais des problèmes sérieux de vente sur le marché commun.

Il a appelé à cette occasion toutes les autres sociétés qui œuvrent dans l’achat de cacao et autres produits agricoles de se déployer dans la région pour cette fin.

Signalons que  l’entreprise ESCO Kivu a suspendu ses activités d’achat de cacao suite aux tractations qui s’opposent avec l’Onapac. Cet arrêt d’activités occasionne une crise socio-économique dans le chef de la population de la région de Beni. 

Tony Kitambala