English English French French Swahili Swahili

Attaque/ADF: 18 morts,plusieurs blessés et disparus; d’énormes dégâts matériels à Beni.



Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont échangé des tirs en armes lourdes et légères avec les présumés rebelles ougandais de l’ADF samedi 22 septembre 2018 dans la ville de Beni (Nord-Kivu).

Les détonations et crépitements se sont faits entendre de dix-huit heures à zéro heures principalement dans les municipalités de Beu et Mulekera,plus précisément dans les quartiers de Kasinga,TCD-Mupanda,Kasabinyole,Kasanga-Paida.

Le bilan provisoire fait état de 18 morts dont 14 civils et 4 militaires des FARDC,une vingtaine de blessés, plusieurs personnes portées disparues,4 maisons d’habitation et de commerce incendiées avant d’être pillées et 4 autres voitures endommagées.

Ce bilan livré par la société civile coordination urbaine de Beni est certifié par les sources officielles.

Notons que  l’émotion a été grande dans la matinée de dimanche 23 septembre 2018 au sein de la population qui comptabilisait les morts à l’hôpital général de référence de Beni,parmi lesquels figuraient les hommes, femmes et enfants.

Il sied également de signaler que cette attaque rebelle intervient seulement quelques jours après celle perpétrée par les présumés rebelles ougandais de l’ADF mercredi 20 septembre 2018 à Kokola,agglomération située en groupement Bambuba-Kisiki,secteur Beni-Mbau,dans le territoire de Beni.

Le bilan avait fait état d’une femme tuée, deux personnes blessées et quatre autres kidnappées qui demeurent jusqu’à présent sans nouvelles.

Fabrice Ngima